Les incontournables au Québec ne manquent pas. que ce soit l’Hôtel de Glace en hiver ou les randonnées dans les parcs nationaux l’été, il y a toujours de quoi s’occuper. S’il y a bien un lieu à voir, qu’on y aille en juillet ou en décembre, c’est la Chute Montmorency.

Situé juste à 15 minutes de la ville de Québec, le Parc de la Chute Montmorency attire les touristes et les locaux grâce à son immense cascade. Avant que j’y aille pour la première fois, on m’avait dit que la Chute Montmorency était plus belle que les Chutes du Niagara et j’étais assez perplexe tellement j’ai été emballée par Niagara.

Et bien je suis contente de m’être fait mon propre avis. Il est vrai que les alentours de la Chute Montmorency sont plus naturels et on voit moins la présence humaine, mais je reste convaincue que la puissance de Niagara est inégalable. Cependant, la chute Montmorency reste un must-see au Québec.

Que faire au Parc de la Chute Montmorency ?

Chaque année, près d’1 million de personnes visitent le parc de la Chute Montmorency. L’accès au site peut se faire par 2 entrées. En été, les 2 accès sont ouverts. En revanche, en hiver, tu devras obligatoirement passer par l’accès qui se trouve en haut de la cascade.

Prendre l’escalier pour rejoindre le haut de la cascade.

Accessible uniquement en été, un escalier en bois de 487 marches construit sur la montagne permet d’accéder au haut de la chute. Il est assez impressionnant et rien qu’en le regardant, on sent déjà les cuisses chauffer ! Mais en fait, il y a plein de paliers pour prendre des photos de la chute. Du coup, on fait du sport sans s’en rendre compte.

Prendre le téléphérique

Si tu n’as pas envie de prendre les escaliers, tu peux choisir de prendre le téléphérique (14$ par personne). En plus d’avoir une vue panoramique sur la baie et la chute, tu n’auras besoin que de quelques minutes seulement pour atteindre le haut de la chute !

Traverser le pont suspendu

Une fois en haut, il est possible d’emprunter le pont suspendu au dessus de la Chute Montmorency. Je le déconseille aux personnes ayant le vertige, car la vue est plongeante, mais ça vaut vraiment le coup. On y a une vue dégagée sur le Saint-Laurent et la ville de Québec. Mais surtout on domine la chute, et ça, c’est vraiment cool !

Faire de la tyrolienne

Pour les plus casse-cou, une double-tyrolienne de 300 mètres passe juste au dessus de l’eau. Tu peux choisir de la faire avec ton meilleur copain ou en solo. Personnellement, je n’ai jamais osé la faire, mais j’ai vu des enfants suspendu au dessus de vite à crier d’amusement, donc ça doit pas être si effrayant !

Ouverte de mai à octobre, la tyrolienne coûte 27$ par adulte.

Faire de la Via Ferrata

Un parcours de via ferrata est aménagé juste à côté de la chute. Autant la tyrolienne ne m’effraie pas tant que ça, par contre, je ne suis vraiment pas fan de via ferrata. J’ai vu un des parcours lorsque je suis allée à la chute en été et je peux te dire que ce n’était pas le niveau débutant. Mais si tu aimes l’escalade, c’est le terrain de jeu parfait !

Les parcours sont situés dans la faille de Boischatel et certains parcours sont accessibles aux enfants. Les tarifs commencent à 33§ par adulte et 24$ pour les enfants. Note également que la via ferrata est ouverte de début juin à mi-Octobre seulement.

Faire une visite guidée

Si tu souhaites vraiment en apprendre davantage sur l’histoire de la chute et du parc, tu peux faire une visite guidée. Le coût est de 6,25$ par personne, ce qui reste relativement raisonnable. Tu apprendras notamment des anecdotes sur l’utilisation de la chute à des fins hydrauliques ou encore pourquoi il y a toujours plus de curieux à se déplacer.

5 choses à savoir sur la Chute Montmorency

  • La cascade fait 83 mètres de hauteur, soit 30 mètres de plus que Niagara !

Ca peut paraitre impressionnant mais les Chutes du Niagara sont tellement larges qu’elles donnent l’impression d’être vraiment plus grandes. Mais au Parc de la Chute Montmorency, le spectacle reste tout de même très beau à voir. A savoir également, la Chute Montmorency est la plus haute cascade du Québec !

  • L’hiver, tu peux t’initier à l’escalade sur glace, une activité hyper originale !

Quand les températures sont très négatives, le bas de la chute se gèle complètement. Il est alors autorisé de faire de l’escalade sur glace. Activité très originale, mais pas forcément la plus safe.

  • Il est possible de manger sur place, dans le Manoir Montmorency qui domine la vallée.

En haut de la Chute se trouve le Manoir Montmorency où il est possible de se restaurer. Ce sont d’ailleurs les brunch du dimanche qui ont le plus de succès. Attention cependant, pense bien à réserver à l’avance car le nombre de places est limité.

  • L’hiver, lorsque les températures deviennent négatives, les fines éclaboussures de la chute se solidifient et forme une cône de glace à son pied, appelé le Pain de Sucre.

C’est assez joli à voir. Par contre, le froid est tellement piquant que tu ne resteras pas des heures à observer la glace. Je n’ai jamais eu aussi froid que lors de ma visite du Parc en plein hiver.

  • Il y a un verger à proximité de la chute

Quand tu te balades dans le parc, tu pourras avoir accès à un grand verger, idéal pour les pique-nique en été. Le lieu a été autrefois la place d’une bataille entre français et britanniques, mais est dorénavant un vrai havre de paix.

Visiter la Chute Montmorency en hiver ou en été ?

J’ai eu la chance d’aller voir la chute en août et en janvier.

  • En été

La première fois, tout le parc était verdoyant, le soleil brillait (et surtout chauffait !). J’ai bien aimé cette première découverte en été car j’ai pu explorer le parc en long, en large et en travers. J’ai commencé la visite par le bas du parc et emprunté les escaliers pour rejoindre le pont suspendu au dessus de la Chute. En été, on profite vraiment bien du spectacle car on peut voir la chute en entier. En plus, toutes les activités sont ouvertes pendant la belle saison.

  • En hiver

La seconde fois, j’y suis allée en plein hiver par une journée ou il faisait un bon – 20°C ! Le paysage est complètement différent étant donné que tout est blanc. Le bas de la chute est complètement glacé donc on ne profite pas autant de la puissance de la cascade. En plus, les escaliers sont inaccessibles et pas mal des activités sont annulés pendant toute la saison hivernale. Néanmoins, le paysage est tellement féérique en hiver et la masse de glace tellement impressionnante que ça vaut le coup.

Eté ou hiver ? Je n’ai pas vraiment de réponse à cette question. Tout dépend de tes attentes et de l’expérience que tu souhaites vivre. Après, si tu as l’opportunité d’y aller plusieurs fois, teste les 2 saisons !

Pour en savoir plus sur les tarifs et la réservation de tickets, rendez-vous sur le site de la Sépaq.

Commentez