Carnets Vanille

Visiter le Jardin Botanique à Montréal

Ça faisait longtemps que j’avais envie d’écrire cet article sur le jardin botanique de Montréal. J’ai eu l’occasion d’y aller à plusieurs reprises depuis que je vis à Montréal. Je suis une véritable fan du lieu !

Mais au fil de mes visites, j’ai appris à bien le connaître. Alors j’avais envie de partager avec vous mon expérience pour vous aider à organiser votre visite selon le temps que vous souhaitez y consacrer.

Dans cet article, vous trouverez donc :

C’est quoi le Jardin Botanique de Montréal ?

Le jardin botanique de Montréal est un incontournable. Selon moi, il fait vraiment partie des choses à faire lorsque l’on visite la ville de mai à octobre. Hors saison, il est ouvert également, mais c’est forcément moins verdoyant.

Il a été conçu par Henry Teuscher en 1936. On y trouve plus de 20 000 espèces de plantes, que ce soit dans les jardins extérieurs ou dans les serres.

Le jardin botanique de Montréal est constitué de 10 serres, 3 jardins culturels et une bonne quinzaine de jardins thématiques. Le parc fait plus de 75 hectares, donc autant vous dire qu’il y a de l’espace pour se balader ! En plus, des expositions y sont organisées très régulièrement

Il est malheureusement interdit d’y pique-niquer (sauf dans les 2 aires de pique-nique autorisées), mais ça reste un endroit vraiment magnifique pour une balade. On trouve en revanche un petit restaurant à l’entrée du parc, idéal pour une petite pause déjeuner. Il est d’ailleurs possible d’y manger un repas apporté.

Pour y aller, il suffit de prendre le bus ou le métro, direction le Stade Olympique (station Pie IX).

9 incontournables à voir au jardin botanique de Montréal

Je vous le disais, le jardin botanique de Montréal fait 75 hectares, donc il y a plein de choses à voir. Mais si vous êtes pressé par le temps et que vous voulez voir les sections principales, voilà selon moi, la liste des incontournables.

Cette liste est ordonnée de manière à vous présenter les incontournables à voir si l’on entre dans le parc par l’entrée de gauche (côté Pie IV). Si vous choisissez l’entrée de droite, lisez la liste à l’envers !

Les jardins d’accueil

Vous ne pourrez pas les louper puisque les jardins d’accueil se trouvent à l’entrée du parc, avant même de pénétrer dans le jardin botanique.

En mai, ils sont vraiment magnifiques car les tulipes sont en fleurs et ça donne l’impression d’avoir un champ coloré devant les yeux ! Mais rassurez-vous si vous venez à un autre moment, le jardin d’accueil a été conçu de manière à être toujours coloré, pour donner envie aux gens d’en voir plus et d’aller explorer l’intérieur du jardin botanique.

C’est à proximité des jardins d’accueil que se trouve le petit restaurant dans je vous parlais juste au-dessus.

Mon conseil ? Privilégiez une visite à la mi-mai pour admirer les champs de tulipes. En revanche, les plantes annuelles connaissent l’apogée de leur floraison à la mi-juillet.

Le jardin des plantes vivaces

Après avoir pénétré dans le jardin botanique, vous allez tomber sur le jardin des plantes vivaces, sur votre gauche.

Il a été créé d’inspiration française, avec des lignes droites et des design symétriques. Mais on note aussi une touche anglaise avec les longues plate-bandes. Il a l’avantage d’accueillir différentes sortes de plantes vivaces, ce qui assure une floraison tout au long de la belle saison. On y trouve plus de 1700 espèces ! 

Mais son créateur a été malin, car même à l’automne, on a le droit à un joli spectacle avec la coloration des feuilles dans des teintes orangées.

Le jardin Alpin

En continuant, vous allez traverser le jardin nourricier dans lequel on trouve pas mal d’arbres fruitiers. Mais c’est bien du jardin alpin dont je veux vous parler.

Situé légèrement sur la droite après le jardin nourricier, il met en avant la flore des montagnes

Le jardin alpin a été créé sur une colline (25 ans ont été nécessaires pour finaliser les travaux !), il faut donc monter des marches, en descendre, pour explorer tous ses recoins. Autant vous dire que c’est moins accessible en poussette, mais pas impossible !

Différentes régions montagneuses sont représentées en commençant par les Alpes bien sûr, mais également les Appalaches, les Rocheuses ou les Pyrénées.

Le Ruisseau Fleuri

Je vous invite à poursuivre la balade en vous rendant vers le petit étang qui se trouve juste derrière.

Ce coin du parc est assez grand, donc on pourrait y passer des heures, mais si vous concentrez la balade près de l’eau, vous pourrez voir le champ de lilas. L’odeur est tout simplement envoûtante quand ils sont en fleurs.

Près de l’eau, des petits parterres de fleurs colore l’endroit. Je crois que c’est mon endroit préféré dans le jardin botanique, car peu importe le moment où vous y allez, le paysage sera différent. En juin, ce sont les pivoines et les iris qui font le spectacle, alors qu’en juillet, ce sont les lis et les hémérocalles.

Mais ce qui rend ce soin si charmant, ce sont tous les petits ponts en bois qui passent au-dessus du ruisseau.

Mon conseil ? Prenez un bouquin et faites une petite pause sur un banc en admirant le paysage. Croyez-moi, le point de vue ne vous décevra pas.

L’Arboretum

Il s’agit de la plus grande partie du parc puisqu’il occupe près de 40 hectares ! Il faut savoir que sur les 40 hectares, on trouve presque toutes les espèces d’arbres qui vivent sous nos latitudes. C’est complètement fou je trouve !

C’est difficile de passer à côté, mais si vous êtes pressé, vous ne prendrez probablement pas le temps de l’explorer dans son entièreté. 

Mais rassurez-vous, on voit déjà de jolies choses en restant au début de l’Arboretum. Je pense notamment à la section des cerisiers, qui sont en fleurs au mois de mai, ou des lilas qui fleurissent un peu plus tard, de la fin mai à juillet.

Mon conseil ? Si vous visitez le jardin botanique de Montréal en automne, essayez de pousser jusqu’aux érables qui prennent des couleurs rouges vives de la fin septembre au début du mois d’octobre.

Le Jardin des Premières Nations

On continue la balade direction le Jardin des Premières Nations. Il est assez récent puisqu’il a ouvert en 2001. Je trouve que c’est un bel hommage aux peuples autochtones.

J’aime beaucoup cette section du parc, car il se trouve en majorité dans la forêt. Des petits chemins sont tracés dans la terre et il n’y a qu’à se perdre au gré de nos envies.

En parallèle, on en apprend davantage sur la culture des premiers peuples d’Amérique du Nord en découvrant leurs traditions et leurs connaissances botaniques.

Le Jardin Japonais

On change de continent, direction l’Asie ! Les jardins Japonais sont assez à la mode, on en trouve un peu partout, mais celui du jardin botanique de Montréal vaut le coup. Il a été créé par un architecte japonais, Ken Nakajima, et a ouvert en 1988.

Comme vous vous en doutez, il met à l’honneur la culture japonaise en misant sur le calme et la sérénité. On y trouve 3 sections : la Jardin de promenade, le Jardin Sec et le Jardin de thé. Un petit pavillon construit selon l’architecture japonaise met tout de suite dans l’ambiance quand on s’en approche.

Le jardin des bonzaïs qui se trouve juste à côté donne aussi une atmosphère particulière à l’endroit.

Le Jardin de Chine

On reste en Asie avec le Jardin de Chine. Situé dans le prolongement du Jardin Japonais, il est vraiment magnifique. 

Pendant l’été, le lac qui s’y trouve prend des teintes vert émeraude. De grandes figures et personnages y sont installés, ce qui rend l’endroit un peu magique. Si vous avez de la chance, vous verrez l’une des nombreuses grenouilles qui vivent dans ces eaux.

Différents bâtiments d’inspiration chinoise (de l’époque Ming) sont aussi présents comme le pavillon de l’amitié ou la cour du printemps

Mon conseil ? Ne manquez pas les Jardins de Lumières qui ont lieu de début septembre à la fin octobre en partie au Jardin de Chine (mais aussi au Jardin Japonais et celui des Premières Nations). Cet événement met en lumière le jardin botanique d’une manière assez exceptionnelle. Pour l’occasion, il est d'ailleurs ouvert en soirée !

La roseraie

En vous dirigeant vers la sortie, vous traverserez la roseraie. Créée à l’occasion des Jeux Olympiques de 1976, elle compte plus de 7000 rosiers !

Les rosiers sont plantés selon différentes variétés. On retrouve notamment les roses anciennes aux tons pastels, les rosiers buissons, beaucoup plus vifs, les rosiers arbustifs, qui ont souvent une floraison plus longue et enfin les rosiers botaniques, qui poussent à l’état sauvage.

Les rosiers fleurissent de la mi-juin jusqu’à l’automne !

5 trésors cachés du jardin botanique de Montréal

Si vous avez un peu plus de temps à consacrer au jardin botanique de Montréal, voilà 5 trésors cachés à ne pas manquer.

Le Jardin des Nouveautés

J’aime bien cette toute petite section du parc, car on y découvre des fleurs et des arrangements floraux qu’on n’a pas l’habitude de voir.

Tous les ans, de nouvelles plantes sont présentées et cela évolue également au fil des saisons.

Le Jardin Leslie Hancock

Situé au cœur de l’Arboretum, le jardin Leslie Hancock est un petit havre de couleurs. On y trouve de nombreuses fleurs colorées comme les rhododendrons ou les azalées

Ce petit bout de parc a été créé en hommage à Leslie Hancock, un horticulteur du XXe siècle qui a montré que l’on pouvait cultiver les rhododendrons dans un climat froid comme celui du Québec. C’est d’ailleurs lui qui a dessiné les plans de ce jardin.

Mon conseil ? Privilégiez une visite au mois de juin pour profiter de l’apogée des couleurs ! Mais ce jardin est très beau de mai au début du mois de juillet.

La Maison de l’Arbre Frédéric Back

Pour l’atteindre, il faut le vouloir ! La Maison de l’Arbre Frédéric Back se trouve tout au bout de l’Arboretum.

Son objectif est de mettre en avant l’importance des arbres et des forêts autour de nous. On y trouve donc une salle d’exposition. 

Mais c’est bien le petit étang construit juste devant qui a marqué mon attention. On peut y observer des canards et autres animaux en tout genre (grenouilles, bernaches…). C’est assez apaisant de faire le tour de ce petit étang avant de continuer la balade dans le parc.

Le Jardin d’Ombres

Dans les sous-bois du jardin botanique, le jardin d’ombres permet de découvrir des espèces de plantes qui ont besoin d’ombres pour survivre.

Que ce soient les narcisses du mois de mai ou les bégonias et les fuchsias du reste de l’été, l’observation des différentes variétés de plantes offre de belles surprises. On peut aussi voir plusieurs sortes de fougères qui forment un joli tapis verdoyant.

Le Jardin Aquatique

Situé près de la Roseraie, le jardin aquatique met en avant des plantes qui ont besoin d’un milieu humide pour vivre.

Les gros nénuphars sont certainement les plus impressionnants, mais on découvre aussi de nouvelles espèces, plus rares.

Les serres d’exposition du jardin botanique de Montréal

Le jardin botanique de Montréal propose aussi une section intérieure avec de grandes serres d’exposition.

Tout au long de l’année, on peut visiter des expositions permanentes et temporaires qui varient.

On y trouve près de 36 000 plantes qui représentent près de 12 000 espèces. Personnellement, j’ai adoré la serre des orchidées où j’ai vu des fleurs absolument magnifiques. Mais l’hacienda et son ambiance mexicaine est aussi très sympa.

On peut aller aux serres d’exposition à n’importe quel moment, mais je dois dire que la balade en hiver vaut vraiment le coup. Les serres sont chauffées et je dois dire que c’est bien agréable d’être dans un climat tropical quand il fait -10 dehors !

Quelques questions sur le jardin botanique de Montréal

Voilà les réponses à des questions que l’on m’a souvent posées.

Quel est le meilleur moment pour aller visiter le jardin botanique de Montréal ?

Je pense que le meilleur moment pour visiter le jardin botanique de Montréal est le printemps, à partir de mai, car la floraison est vraiment intense. Les tulipes et jonquilles présentes dans le jardin d’accueil en mettent plein la vue à peine arrivé.

Néanmoins, la floraison des autres plantes se poursuit jusqu’à la fin de l’été, donc il y aura toujours quelque chose à voir !

jardin botanique à montréal

Quelles sont les plantes en fleurs en ce moment au jardin botanique de Montréal ?

Ce qui est vraiment bien au Jardin Botanique de Montréal, c’est que peu importe le moment où vous y allez, la floraison sera différente. Bon, on s’entend, je parle de la période chaude bien sûr, de avril à octobre à peu près

Début mai, ce sont les tulipes, les magnolias et les cerisiers qui font le spectacle. À la fin du mois de mai, les magnolias prennent le relais, alors qu’en juin, on va avoir un spectacle coloré grâce aux clématites, iris et autres azalées. Dès le mois de juillet, les roses fleurissent jusqu’au début de l’automne, tout comme les hémérocalles ou les nénuphars.

À savoir que les serres permettent de garder des fleurs tout au long de l’année.

Si vous voulez encore plus d’infos sur la floraison au Jardin Botanique, je vous invite à consulter ce tableau qui est très bien fait. Et si c’est cette semaine que vous souhaitez aller au Jardin Botanique, voilà la floraison en ce moment.

Combien de temps pour visiter le Jardin Botanique ?

Difficile de répondre à cette question, car cela dépend du temps que vous passerez dans chaque section et de quelle partie vous visiterez.

Si vous n’allez voir que les incontournables, je dirais entre 1h30 et 2h. En revanche, si vous faites un tour par les trésors cachés, comptez au minimum 3h. Mais bon, vous pouvez facilement passer la journée au Jardin botanique !

jardin botanique de montréal en été

Le bon plan pour profiter du jardin botanique

Si vous êtes résident de Montréal, je vous invite fortement à prendre la carte Accès Montréal

Elle coûte 9$ par an et permet d’avoir de nombreuses réductions sur plein d’activités dans la ville. Grâce à cette carte, l’accès au jardin botanique est gratuit en tout temps (sauf pendant les Jardins de Lumières) ! Il suffit de se présenter à l’entrée du jardin et de montrer la carte Accès Montréal.

Sachez également que l’accès au Jardin Botanique est gratuit hors saison, de novembre à avril à peu près.

En revanche, ces offres ne s’appliquent pas aux serres d’exposition. La carte Accès permet néanmoins d’avoir une réduction de 3,75$ sur les billets adultes.

Lire le blog en version sombre Lire le blog en version claire
En cours de lecture Visiter le Jardin Botanique à Montréal
Suivez-moi sur :
De Saint-MaloAu QuébecEt d'ailleurs
route du rhum 2022 à saint-malo

Les événements à Saint-Malo en 2023

pointe de la garde guerin saint malo

Découvrir les plages de Saint-Malo : le guide 2023

salle du restaurant le cap horn à Saint-Malo avec vue mer

J’ai testé le Cap Horn à Saint-Malo : un excellent restaurant gastronomique

van mercedes de blackemroad

Excursion de Cancale à Saint-Malo avec Blackemroad

salle du restaurant le cap horn à Saint-Malo avec vue mer

Les meilleurs restaurants de Saint-Malo

grandes marées à saint-malo

Comment profiter des grandes marées à Saint-Malo ?

galette complète à Saint-Malo

J'ai testé Grain Noir, une crêperie au coeur de Saint-Malo

plage de l'Eventail et fort national a saint malo

Que faire à Saint-Malo en hiver ?

boutiques à saint-malo

Boutiques à Saint-Malo : ma sélection pour acheter local et breton

cap fréhel et fort le latte

Que faire au Cap Fréhel ?

Montre moi en plus !
tulipes au jardin botanique de montréal

Visiter le Jardin Botanique à Montréal

rue principale de mont-tremblant en hiver et de nuit

Visiter Mont-Tremblant au Québec

vue sur un golf et le saint-laurent au québec

Road-trip au Québec : que faire entre Québec et Tadoussac ?

jardin botanique de montréal en été

25 choses à faire à Montréal en été

festival international de jazz à montréal

Les festivals de Montréal en 2023

chute de niagara au canada

Vivre au Canada : le bilan 6 ans après

tire d'érable

Le temps des sucres au Québec

s'expatrier au québec

La check-list des choses à faire avant votre expatriation au Québec

faire le tour en voiture du parc omega

Le Parc Omega : un incontournable du Québec

activité hivernale au canada

Que faire en hiver au Canada ? 12 activités hivernales à tester

Montre moi en plus !
rue pietonne à la rochelle de nuit

Restaurants à La Rochelle : les meilleures adresses

cirque de mafate a la reunion

9 activités à faire à la Réunion en 2022

plage de l'hermitage à la réunion

Top 5 des plus belles plages de La Réunion

dinde de thanksgiving

Comment fêter Thanksgiving comme les américains ?

port de la rochelle depuis le gabut

Visiter La Rochelle grâce à 10 activités

times square manhattan

Que faire à Times Square ?

hamburger à new york

J'ai testé le Brooklyn Burgers & Beer à New-York

pont de brooklyn

5 infos sur le Pont de Brooklyn

vinales à cuba

Visiter Cuba grâce à 10 incontournables

vue sur la mer à caleta buena

Que faire à Caleta Buena ?

Montre moi en plus !
Carnets Vanille

Vie Privée : en navigant sur mon blog, vous acceptez l’utilisation des cookies pour l’usage décrit dans les mentions légales.