Faire un road-trip à Cuba, c’est un peu le rêve. Si tout se passe bien ! Le rêve peut rapidement devenir un cauchemar si on ne se prépare pas un minimum.

Le road-trip que j’avais planifié a, malheureusement, été écourté à cause du coronavirus. Un retour anticipé 5 jours après mon arrivée a été nécessaire dû à la fermeture des frontières du Canada. Mais j’ai tout de même eu le temps de vivre les premiers jours d’un road-trip à Cuba.

coucher de soleil à playa larga

Quand partir à Cuba ?

La meilleure saison pour partir à Cuba a lieu de Novembre à Mai, car il s’agit de la saison sèche. Les températures moyennes oscillent entre 22°C et 30°C.

De juin à octobre, on entre dans la saison humide. Les températures sont beaucoup plus élevées et peuvent facilement dépasser les 35°C. En revanche, il y a également beaucoup plus de pluie. C’est aussi la période à laquelle les ouragans peuvent venir frapper le pays.

Je recommande donc de choisir les mois d’hiver en Europe pour partir à Cuba. Le temps y est généralement très ensoleillé et les températures agréables. L’océan, par exemple, est souvent aux alentours des 25°C… Idéal pour un petit plongeon rafraîchissant !

Comment se déplacer à Cuba ?

Il n’y a pas 40 façons de se déplacer à Cuba lors d’un road-trip. Vous pouvez soit prendre des taxis, prendre le bus ou louer une voiture.

Prendre un taxi à Cuba pour se déplacer

Il est très facile de trouver un taxi à Cuba pour se déplacer. Attention cependant, les tarifs ne sont pas les mêmes si vous choisissez les agences de taxis (voitures jaunes, comme à New York) ou les vieilles voitures américaines (beaucoup plus cher).

Le plus simple est d’en parler avec votre hôte, là où vous dormez. Ils ont souvent des connaissances locales et peuvent s’occuper de réserver le taxi pour vous. C’est ce que j’ai fait à chaque fois.

À titre d’exemple, voilà les tarifs :

  • Aéroport Varadero — Centre-ville La Havane (taxi jaune) : 80 CUC
  • Centre-ville La Havane — Varadero (voiture américaine) : 120 CUC
  • Aéroport La Havane – Centre-ville La Havane : 30 CUC
  • Centre-ville La Havane — Playa Larga : 120 CUC
  • Playa Larga— Cienfuegos (avec un arrêt à Caleta Buena, le chauffeur a attendu sur place pendant l’excursion) : 120 CUC
  • Cienfuegos —La Havane : 70 CUC
  • Cienfuegos — Trinidad : 30 CUC

Il est aussi possible de prendre des taxis collectifs : on partage la voiture avec d’autres personnes. Le coût final est donc bien plus réduit, en revanche le confort est plus minime, les taxis collectifs pouvant transporter jusqu’à une dizaine de personnes.

road trip à cuba

Prendre le bus à Cuba

Pour des soucis d’économie, vous pouvez aussi faire le choix de prendre le bus à Cuba. Les tarifs peuvent être jusqu’à 10 fois moins chers. Par contre, les horaires sont beaucoup plus stricts, les temps de trajet plus longs et il faut obligatoirement prévoir à l’avance (la vente des tickets est fermée 30 minutes avant le départ du bus).

La compagnie qui effectue les liaisons principales s’appelle Viazul et propose l’option d’achat des billets en ligne sur son site internet. Mais on recommande souvent d’arriver bien en avance et acheter le billet sur place.

Louer une voiture

La location de voiture à Cuba est une option que vous pouvez envisager, mais que je ne recommande pas forcément. Il est vrai que la location d’une voiture offre plus de liberté, mais elle peut également apporter beaucoup de problèmes.

Déjà, car le coût de la location est très élevé. Cela peut facilement atteindre 1000$ pour 10 jours. Il faut également savoir que l’état des routes n’est pas très bon à Cuba, les risques de crevaison sont donc plus importants. Enfin, les risques de se faire arnaquer sont assez élevés à Cuba.

vieille voiture américaine rose à la havane

Où dormir à Cuba ?

L’option d’hébergement la plus répandue sont les casas particulares. Il s’agit d’une chambre chez l’habitant. Une grande majorité d’entre elles sont disponibles sur AirBnb si vous souhaitez réserver à l’avance. Sinon, vous pouvez facilement en trouver sur place. Des panneaux indiquant les disponibilités sont mis en avant sur les façades. 

Il est également fort probable que vous soyez arrêtés dans la rue par des locaux, surtout si vous marchez avec des valises ou des gros sacs à dos.

Il y a également de nombreux hôtels à Cuba. Dans des villes comme Varadero ou Cayo Santa Maria, il y a surtout des resorts tout inclus qui proposent des centaines de chambres, mais loin du charme du pays. Dans les autres villes comme La Havane, nous avons vu plusieurs grands hôtels, assez chic, mais plus en accord avec l’ambiance locale.

casa à playa larga
plage de playa larga
Le lien AirBnb de ma casa sur la plage à Playa Larga. Je la recommande à 200%
La page Booking de ma casa à La Havane, en plein coeur de Habana Vieja.

Quel itinéraire pour un road trip à Cuba de 10 jours ?

Mon séjour à Cuba a été raccourci au bout de 3 jours à cause du Coronavirus. Le Canada, où nous vivons, a annoncé la fermeture des frontières et j’ai dû rentrer en urgence chez moi. Je n’ai donc pas pu terminer mon road-trip à Cuba. Mais à l’origine, voilà l’itinéraire que j’avais prévu :

paseo del prado la havane

La Havane (2 nuits)

Juste le temps d’explorer la ville, voir les incontournables et s’imprégner de l’ambiance locale. Largement suffisant pour visiter Habano Vieja, le quartier historique de La Havane et se balader le long du malecon.

L’article sur La Havane est en ligne sur le blog !
plage de playa larga

Playa Larga (1 nuit)

J’avais choisi une casa sur la plage. 24h de détente absolue face à la mer à écouter le bruit des vagues. Une petite parenthèse enchantée avant le retour en urgence au Canada… Sur la route pour Cienfuegos, j’ai fait un arrêt à Caleta Buena, un spot de plongée à l’entrée de la Baie des Cochons.

road-tripà cuba arret à cienfuegos

Cienfuegos (1 nuit)

Je n’avais prévu qu’une seule nuit à Cienfuegos et je n’ai pas regretté. La ville m’a paru très triste et bien vide. Sur la route pour Trinidad, je voulais aller dans le parc Topes de Collantes pour voir les cascades de El Nicho.

Trinidad (2 nuits)

La ville me semblait vraiment belle et je n’avais entendu que du positif à son sujet. J’espérais passer une journée en catamaran pour aller à Cayo Iguano.

Cayo Santa Maria (3 nuits)

Petite pause détente à la fin du voyage dans un resort tout inclus. Le but était de bien se reposer et ne pas se prendre la tête avec des taxis et autres galères de ce genre pendant 3 jours.

plage de varadero

Varadero (1 nuit)

Dernière nuit dans une casa sur la plage pour profiter une dernière fois de Cuba avant le retour à Montréal le lendemain.

Quelle est la monnaie à Cuba ?

À Cuba, il y a 2 monnaies. Le CUP est utilisé uniquement par les locaux, cette monnaie est 24 fois moins chère que la monnaie des touristes. Le CUC est la monnaie utilisée par les touristes, elle équivaut au dollar américain. Il est possible de changer votre monnaie nationale contre des CUC à l’arrivée à l’aéroport.

Des distributeurs de billets sont également présents un peu partout à Cuba. Vérifiez bien avant de partir que vos cartes fonctionnent à l’étranger si vous prévoyez de retirer de l’argent. 

Les prix sont souvent indiqués dans les 2 monnaies. Mais ne vous inquiétez pas, les locaux repèrent les touristes très facilement, aucun risque de vous tromper !

Comment avoir du wifi à Cuba ?

Le wifi n’est pas très répandu à Cuba. Parfois, vous passerez à côté d’un groupe de gens avec leur smartphone dans la main, cela veut dire qu’il y a un point wifi pas loin.

Parfois, les casas proposent le wifi, il faut juste payer un supplément de 2 ou 3 CUC par heure.

Sinon, il faut acheter une carte de wifi (3 CUC pour 1 heure). Cette carte vous permet d’avoir du wifi partout où c’est proposé. Il suffit de rentrer un code disponible sur la carte.

Road-trip à Cuba : est-ce que ça vaut le coup ?

Planifier un road-trip à Cuba n’est pas une chose facile. Il faut penser aux logements, aux moyens de se déplacer et planifier un itinéraire qui permet de voir un maximum de chose en un minimum de temps.

Mais le jeu en vaut la chandelle. Si vous aimez l’aventure, le road-trip à Cuba est le voyage idéal. Il faut savoir que les routes sont assez mal entretenues et les voitures peu comfortables. Globalement, gardez à l’esprit que Cuba est un pays assez pauvre, les immeubles ne sont donc pas en super état non plus. Mais cela ne m’a pas empêché d’avoir de très belles casas.

Les cubains sont assez gentils, serviables et disponibles pour vous aider. Mais il y a aussi beaucoup de profiteurs qui feront leur possible pour récupérer quelques CUC de votre part. Cuba est un pays très sécuritaire, donc n’ayez pas trop d’inquiétudes, mais restez vigilants.

Mon road-trip à Cuba m’a laissé un goût amer, surtout car j’ai dû rentrer en urgence en raison du coronavirus. Je n’ai pas tellement apprécié La Havane, que que j’ai trouvé très poussiéreuse et en mauvais état. En revanche, j’ai adoré Playa Larga, surtout grâce à la casa, sur la plage, qui était parfaite. Je n’ai passé qu’une soirée à Cienfuegos et la ville m’a paru bien triste…

Malheureusement, dès le lendemain, j’ai pris la route en urgence pour la Havane, puis Varadero pour prendre un vol. J’ai donc pu profiter, un peu, de la plage paradisiaque de Varadero, qui est vraiment sublime, avant le retour au Canada.

Commentez