Voilà presque 2 ans que je suis installée à Montréal et pourtant, je n’avais encore pas eu l’occasion de tester cette activité typique. À l’occasion de la visite de mes parents au Pays des Caribous, j’ai organisé une petite expédition du côté de Mont-Tremblant pour une balade en pleine forêt. Résultat ? J’ai adoré faire du chien de traîneau au Canada !

Pour l’occasion, nous avons choisi la compagnie Aventure Alaskan, donc je te parlerais un peu plus tard. Si tu es tombé sur cet article, c’est que toi aussi tu prévois de faire une balade en chien de traîneau ! Très bonne décision 😉 Alors, laisse-moi te raconter comment ça se passe, sans te dévoiler tous les secrets…

L’arrivée au centre

La première étape est simple : se préparer ! Nous avons eu de la chance, il faisait un grand soleil le jour de notre balade, même si les températures frôlaient les -20 degrés. Comme on s’apprêtait à passer les 2 prochaines heures dehors, on a décidé de bien s’équiper et je te conseille de faire la même chose ! N’oublie pas les indispensables comme le bonnet, l’écharpe et les gants, mais n’hésite pas à devenir un vrai bonhomme Michelin en enfilant chaussettes et pantalon de ski (tu noteras à quel point mon pantalon vert fluo est cool). Si tu en as, tu peux aussi prendre des chaufferettes pour les mains ou les pieds ! Tu peux en acheter à la réception chez Aventure Alaskan. 

Les consignes de sécurité

Et oui, tu t’apprêtes à devenir un vrai musher (celui qui pilote le traîneau à chien), il faut donc savoir le manier. L’équipe t’explique alors comment faire avancer les chiens, comment freiner et comment agir si tu tombes du traîneau. Mais pas de panique, ça n’arrive pas souvent ! Dix petites minutes de formation pour devenir pilote de traîneau, c’est cool, non ?

préparation balade chien de traineau au canada

La préparation des traîneaux

Entrons enfin dans le vif du sujet ! Maintenant, tu es arrivé dans le chenil et plus de 60 chiens aboient devant toi, prêts à aller gambader dans la neige. L’équipe distribue alors une laisse à chacun et part chercher les chiens un à un pour te l’apporter. Ensuite, à toi de l’amener à l’étape suivante pour qu’on lui mette un harnais, puis de le conduire à son traîneau.

À cette étape, tous les chiens sont surexcités ! Ils aboient, sautent partout, essayent de courir dans tous les sens. Bref, c’est beau à voir (mais bruyant 😉).

La balade

Une fois tous les traîneaux prêts à partir, il est temps de s’installer. J’ai fait la première partie de la balade en tant que passagère, bien emmitouflée dans une grosse couverture et mon ami s’est chargé de piloter. À peine le traîneau détaché, les chiens se mettent à courir à toute berzingue, heureux de pouvoir enfin se dégourdir les pattes. Cette partie de l’activité est vraiment super chouette. On glisse dans la forêt, on encourage ses chiens et on profite du paysage ! Le traineau ne va pas super vite, mais c’est quand même impressionnant car on sent les imperfections du chemin qu’on emprunte. À chaque virage négocié un peu trop court, on se demande si le traîneau va basculer…

À mi-route, une petite pause dans un chalet est prévue : chocolat chaud et biscuit canadiens nous attendaient, le bonheur ! Puis la balade reprend, mais cette fois, les rôles sont inversés : le passager devient pilote. Et là, ça devient beaucoup plus sportif ! Et oui, il faut parfois accompagner les chiens et donc courir derrière le traîneau, je peux t’assurer qu’on n’a pas froid. Je pensais avoir des courbatures le lendemain, mais finalement ça a été. 😉

Mention spéciale à mes parents qui ont chuté et ont dû courir après leur traineau lancé à toute vitesse pour le rattraper ! 😅

La récompense

Après une heure de promenade, retour au camp de base. La première chose à faire est de récompenser nos fidèles toutous en leur donnant une friandise. Puis, la récompense pour nous est d’avoir le droit de passer du temps dans le chenil. On a donc passé plus de 30 minutes à déambuler et à caresser tous les chiens présents. Le bonus ? On a pu voir des chiots. Deux petits de 12 jours seulement et trois grands de 4 mois. Moi qui adore les chiens, j’étais comblée. 😊

L’après-balade

Après la promenade, une soupe chaude nous est proposée et on peut la déguster en regardant les photos prises par un photographe professionnel. Il est d’ailleurs possible d’acheter ces images pour 50$ (ce qu’on a fait bien évidemment, car elles étaient vraiment super belles). C’est d’ailleurs celles qui sont sur présentes sur cet article à 80% !

Balade en chien de traineau au Canada

Balade en chien de traîneau : ce que j’en ai pensé

Je n’ai qu’un seul regret : ne pas l’avoir fait plus tôt ! J’ai adoré ce moment avec les chiens. Avec le soleil, c’est vraiment agréable ! Le chien de traîneau est une activité un peu sportive, mais tellement relaxante. En pleine nature, au contact des animaux, ça fait du bien de se déconnecter un peu de nos vies à 100 à l’heure.

Et Aventure Alaskan ?

Je te conseille également de travailler avec cette compagnie. Les chiens sont bien traités et même s’ils sont attachés, ils ont l’air heureux et contents d’aller tirer les traîneaux. L’équipe est vraiment cool, hyper à l’écoute de leurs animaux et super patients avec nous ! Ils nous laissent passer autant de temps que l’on veut avec les chiens après la balade et nous encouragent à leur faire plein de câlins ! Pour info, Aventure Alaskan se trouve à une vingtaine de minutes au Sud de Mont Tremblant et est facilement accessible en voiture. N’hésitez pas à vérifier ce que je dis sur Trip Advisor, où ils sont 5 étoiles !

Cet article n’a pas été écrit en partenariat avec Aventure Alaskan. Je tenais juste à partager mon ressenti très positif suite à cette expérience 🙂

Commentez